Le tarif de l’électricité est à la hausse, pas celui de l’énergie solaire !

L’électricité standard va encore augmenter au 1er février 2021. A priori de 1,73% sur les tarifs bleus résidentiels. Une hausse de plus qui porte à 13% l’augmentation du tarif EDF depuis juin 2019 !

Publié le février 02, 2021 par Mendy Berrebi

Energie électrique VS solaire
L’électricité standard va encore augmenter au 1er février 2021. A priori de 1,73% sur les tarifs bleus résidentiels. Une hausse de plus qui porte à 13% l’augmentation du tarif EDF depuis juin 2019 ! Et cela ne semble pas près de s’arrêter. En cause ? La crise sanitaire et la transition écologique. Mais rassurez-vous, vous pouvez encore dépenser moins sans perdre en confort grâce à l’énergie solaire. Faisons-le point !

Qu’est-ce qui justifie une nouvelle hausse d’électricité en février 2021 ?  

Le retard de certaines opérations de maintenance en 2020, notamment dans les centrales nucléaires, a ralenti la production d’électricité standard et a augmenté son cout de production. Voici l’une des principales raisons* qui semblent justifier la nouvelle hausse de l’électricité. Autre argument : la crise aurait augmenté les impayés dans les petites entreprises, ce qui pèserait sur les fournisseurs et par répercussion logique sur les prochaines factures d’électricité des foyers français.

Le tarif d’électricité va-t-il se stabiliser ou doit-on s’attendre encore à d’autres augmentations ?

On pourrait croire que cette nouvelle hausse du tarif de l’électricité est une mauvaise nouvelle. Pourtant, il y a pire ! D’après la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), de nouvelles augmentations pourraient avoir lieu jusqu’en 2024. Dans le détail, Enedis (distributeur d’électricité) et RTE (Réseau de Transport d’Électricité) ont proposé une hausse moyenne de 1,4% par an entre 2021 et 2024.

À quoi va servir l’argent de la hausse d’électricité du 1er février ?

Pour justifier leur « requête » tarifaire, Enedis et RTE ont fait savoir qu’ils allaient devoir investir davantage pour accélérer la transition écologique de la France et le développement de la production d’énergie renouvelable sur leurs propres réseaux. Une modernisation du réseau électrique qui devrait se compter en milliards d’euros (69 milliards pour Enedis et entre 33 et 35 milliards d’euros pour RTE).

La question que tout le monde se pose :
Comment faire pour éviter que ma facture d’électricité ne s’envole

Parmi les conseils les plus habituels concernant le chauffage : évitez de surchauffer votre logement (traduction : baisser la température à 19°C dans les pièces à vivre et à 16°C dans les chambres), investissez dans un thermostat connecté pour régler au mieux et à distance votre chauffage. De très bons conseils certes, même si 19°C peut parfois être rude, surtout en plein hiver ou en cas de mauvaise isolation. Chez BLULAR, on vous suggère une solution qui allie écologie, économie et confort : un climatiseur (chauffage l’hiver / refroidissement l’été) qui fonctionne à l’énergie solaire principalement, mais aussi à l’électricité standard la nuit ou lorsque la météo le nécessite. Le chauffage représente environ 62% de la consommation d’électricité d’un foyer en France. Et ce, que l’on soit en maison ou en appartement, selon EDF et le site energie.choisir.com. Par conséquent, en diminuant votre consommation d’énergie standard grâce à l’utilisation d’énergie solaire, vous allez pouvoir :

  1. Diminuer considérablement votre facture d’électricité
  2. Profitez d’un confort de chauffe adapté à votre besoin et à votre ressenti Le tout en réduisant votre empreinte environnementale (réduction des émissions de CO2) !

Le climatiseur BLULAR hybride et solaire : comment ça marche ?

Cette innovation brevetée est composée de 3 parties : des panneaux solaires, une unité extérieure et une unité intérieure. Pas besoin d’onduleur ou de contrôleur, les panneaux solaires sont reliés à l’unité extérieure avec un seul câble et la gestion de l’énergie est automatique et surtout intelligente. En journée, les panneaux solaires recueillent de l’énergie solaire qui est immédiatement utilisée pour faire fonctionner le climatiseur (que ce soit en mode chauffage ou climatisation). Si l’énergie solaire n’est pas suffisante ou complètement absente, le système complète les besoins d’énergie avec de l’électricité standard. De même, dès que de l’énergie solaire est de nouveau produite, elle est utilisée en priorité. Résultat : 100% des besoins énergétiques du climatiseur peuvent facilement être couverts durant le printemps et l’été. Quant à l’automne et à l’hiver (périodes les moins ensoleillées), l’énergie issue des panneaux solaires parvient à subvenir au minimum à 1/3 des besoins énergétiques du climatiseur. Une quantité d’énergie solaire qui peut même couvrir jusqu’aux ¾ des besoins d’un logement dans les régions les plus ensoleillées de l’hexagone.

Envie d’en savoir plus ? Contactez-nous.



* Raisons données par un journaliste sur le plateau télévisé du 12/13 le 12 janvier 2021.

Cet article a été posté dans climatisation pompe à chaleur réversible Air-Air solaire hybride et taggué Étiquettes :

Réponses pour Le tarif de l’électricité est à la hausse, pas celui de l’énergie solaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.