Tout savoir sur la climatisation solaire, même son prix !

Les climatiseurs figurent parmi les appareils les plus énergivores, les maisons et bâtiments BBC sont bien isolés pour l'hiver mais se refroidissent très mal l'été.Comment fonctionnent les climatisations? Installation, prix, technologie hybride (solaire et électrique), vous saurez tout sur ces nouvelles technologies.

Publié le mai 22, 2020 par Serge Toulzac

Une maison confortable doit pouvoir tenir ses habitants au chaud durant l’hiver et garder l’air frais et pur durant l’été. Afin d’avoir ce confort tant recherché, plusieurs paramètres sont à tenir en compte. Parmi ceux-ci on peut citer la conception, l’emplacement ou encore l’orientation de la maison. Au fil des années, l’innovation technologique a contribué à optimiser ce confort dans notre habitation. Parmi les innovations marquante figure le système de climatisation consommation de l’électricité. Plus simples à utiliser et plus efficaces, l’installation et l’utilisation de ces technologies de climatisation sont devenues courantes dans nos foyers.

Mais depuis quelques années, l’utilisation de la climatisation à électricité est soumise à des restrictions imposées par une série de réglementation thermique pour des soucis énergétiques et bien évidemment écologiques. Ces réglementations ont eu des impacts non négligeables au niveau de la construction des nouvelles habitations ainsi qu’au niveau de la consommation énergétique de chaque foyer. Elles ont aussi favorisé l’exploitation des différentes sources d’énergie renouvelable telle que l’énergie solaire.

Actuellement, la demande est très forte en ce qui concerne les appareils de climatisation solaire à tel point que l’offre n’arrive pas à suivre. Si vous êtes à la recherche d’une climatisation exploitant l’énergie solaire, dans ce cas, ce petit guide devrait vous être d’une aide précieuse

Les climatiseurs figurent parmi les appareils les plus énergivores

Après avoir effectué une étude au niveau mondial, l’Agence Internationale de l’énergie a établi un rapport concernant l’utilisation de climatisations. En 2016, il existe plus de 1.6 milliard de climatiseurs dans le monde et 10 % de la consommation mondiale en énergie provient de ces systèmes de climatisation exploitant l’électricité.

Toujours selon l’Agence International de l’énergie, ce nombre de climatiseurs devrait tout de même connaitre une augmentation de 244 % dans les 30 années à venir . D’ailleurs, en France, le marché de la climatisation ne cesse d’augmenter. Si la climatisation constitue un équipement indispensable dans certains types d’entreprises, le principal consommateur reste le particulier qui a envie (à juste titre) d’améliorer le bien-être et le confort dans sa maison.

Mais le système de climatisation électrique est très avide en énergie. On constate d’ailleurs une forte croissance de la consommation énergétique durant les périodes estivales ainsi que les périodes hivernales.

En effet, comme nous le savons déjà, peu importe le type, la climatisation a pour principale objectif, le rafraichissement de l’air dans la maison durant l’été et la modération de la température durant l’hiver enneigé. Sans climatisation, une maison risquerait donc d’être invivable.

De ce fait, qui dit utilisation prolongée de climatisation à électricité, dit surconsommation en électrique et utilisation excessive d’énergie fossile. En effet, rappelons que l’énergie fossile (charbon, gaz, nucléaire et surtout le pétrole) reste encore la principale matière première des industries fournisseurs en électricité. On ne peut donc nier le fait selon lequel l’utilisation de la climatisation électrique a un impact non négligeable sur le plan écologique.

Pour limiter cet impact, le gouvernement français a mis en place des dispositions visant d’une part à limiter l’utilisation des système de climatisations, mais également du chauffage, de la production d’eau chaude, de l’éclairage ou encore de la ventilation et d’autre part à imposer la construction de maison à basse consommation et l’utilisation de source d’énergie renouvelable ou écologique.

L’essor des systèmes de climatisation plus écologique

Il existe donc plusieurs solutions à cette surconsommation en électricité engendrant des impacts non négligeables au niveau écologique et au niveau économique. Conscient de leur rôle sur le plan écologique, mais également dans le but de faire diminuer leur dépense économique au niveau de l’électricité tout en se conformant à la réglementation thermique (notamment la RT2012), les consommateurs ont tendance à revoir ou à renouveler leur système de climatisation.

La construction de maisons à basse consommation (BBC) 

Les professionnels en construction de bâtiment ainsi que les fabricants de climatisation se sont bien évidemment adaptés aux besoins de leurs consommateurs ainsi qu’aux exigences de la loi.

S’agissant de la conception et la construction des maisons, celles-ci doivent avoir pour objectif de minimiser l’utilisation de la climatisation et du chauffage et de ce fait la consommation en électricité. Ces habitations en phase à la succession de réglementation thermique et plus particulièrement à la RT2012 et RT2020 sont appelées maison BBC (Bâtiment Basse Consommation) ou maison passive.

Ainsi, l’emplacement et l’orientation d’une maison BBC sont été étudiés préalablement de manière à recevoir ou au contraire éviter le plus de rayonnement solaire selon les cas. La présence ou non de végétations aux alentours sont généralement tenus en compte.

La maison BBC ou maison passive est également conçu de manière à avoir une meilleure isolation ainsi qu’une circulation de l’air plus optimisée. Le renforcement de cette isolation passe notamment par le choix des matériaux utilisés pour les gros œuvres.

L’élimination de ce qu’on appelle « pont thermique » fait également partie des objectifs des constructeurs de maison BBC. Le pont thermique limite l’efficacité de l’isolation puisqu’il est en grande partie l’une des causes de perte de chaleur au sein d’un bâtiment. 

L’amélioration des technologies de climatisation 

  S’agissant des fabricants de technologie de climatisation, l’accent est tout d’abord mis sur l’augmentation de la performance des équipements. Les technologies de climatisations seront plus efficaces tout en consommant moins d’énergie.

Panneaux SolairesMais les plus recherchés restent les climatiseurs à énergie renouvelable (éolienne, hydraulique, solaire, etc…). L’utilisation de l’énergie renouvelable est bien évidemment imposée par la réglementation thermique RT2012 et RT2020. Mais l’engouement des consommateurs vis-à-vis de la technologie de climatisation fonctionnant à l’énergie renouvelable est surtout d’ordre économique et écologique.

D’une part, l’utilisation de l’énergie renouvelable telle que l’énergie solaire permet d’accéder à l’autonomie énergétique. Le budget consacré au besoin en électricité sera alors moins important, d’où l’intérêt économique.

D’autre part, l’usage de l’énergie renouvelable contribue à limiter l’émission de gaz à effet de serre. Bon nombre de consommateurs responsables sont conscients de leur rôle sur le plan écologique et préfèrent opter pour une solution en harmonie avec l’environnement. Il existe ainsi divers types de technologie de climatisation à énergie renouvelable correspondant au besoin de chaque consommateur.

C’est le cas par exemple de la pompe à chaleur réversible (PAC). La pompe à chaleur est une innovation technologique deux en un : elle est capable de fournir de la chaleur à la maison lorsqu’il fait froid. Elle est également capable de rafraichir l’air lorsqu’il fait trop chaud. Il existe ainsi divers types de pompe à chaleur : La pompe à chaleur air-air, la pompe à chaleur air-eau et la pompe à chaleur eau-eau et enfin, la pompe-à-chaleur sol-eau.

Ce système écologique est très efficace, mais contrairement au système de climatisation classique ou traditionnel, son installation reste assez difficile à réaliser. Et le prix de cet équipement n’est pas toujours à la portée de toutes les bourses. L’installation et l’utilisation de la PAC ne constituent donc pas forcément la meilleure solution pour tout le monde.

L’énergie solaire : la plus exploitée dans le cadre de la climatisation

Ce type de technologie de climatisation est conçu pour exploiter efficacement le rayonnement solaire. Et comme il a déjà été mentionné, l’énergie solaire est classée dans la catégorie des énergies renouvelables.

L’énergie renouvelable ou plus précisément, les sources d’énergie renouvelables sont les sources d’énergie qui se renouvellent naturellement et rapidement. Parmi les plus exploitées, on peut citer l’énergie hydraulique (eau), l’énergie éolienne (l’air ou le vent), la biomasse (à base de matière organique) et bien évidemment l’énergie solaire.

L’énergie renouvelable s’oppose à l’énergie fossile dans la mesure où le second est tarissable et est considérée à juste titre comme plus polluante. Le gaz, le nucléaire ou encore le charbon figurent ainsi parmi les sources d’énergie fossiles. Et bien évidemment, le pétrole reste l’énergie fossile la plus exploitée à ce jour.

En ce qui concerne l’énergie renouvelable, l’énergie hydraulique reste la plus exploitée. Cela étant dit, c’est l’énergie solaire qui est la plus accessible aux particuliers et professionnels compte tenu de la facilité de son installation et de son coût moins couteux. Ainsi, grâce à l’innovation de la technique, on trouve actuellement divers types de système de climatisation solaire. En bien évidemment, le prix de chaque système de climatisation solaire variera en fonction de la puissance, de la qualité, de l’efficacité et des diverses fonctionnalités l’accompagnant.

Le fonctionnement d’une climatisation solaire

Tout comme la climatisation électrique, la climatisation solaire aura un rôle de régulateur de thermique au sein d’une maison. Durant les périodes de forte chaleur, ce système de climatisation écologique permet de rafraîchir et de purifier l’air dans une ou plusieurs pièces. Et lorsqu’il fait froid, ce système permet de tempérer le climat au sein de l’habitation. De ce fait, le système de climatisation solaire n’est pas moins efficace que la climatisation électrique.

En fait, l’énergie solaire peut être exploitée de deux manières. D'une part, il y a le solaire photovoltaïque et d’autre part, le solaire thermique. De ce fait, l’appareil solaire tel que la climatisation peut soit, exploiter l’énergie photovoltaïque soit l’énergie thermique. Il existe même des systèmes de climatisation qui exploitent les deux technologies solaires à savoir les panneaux solaires photovoltaïques hybrides.

Mais qu’il s’agisse de système de climatisation photovoltaïque ou thermique, l’efficacité de ce type d’équipement à énergie solaire dépendra bien évidemment de l’intensité du rayonnement solaire. 

La climatisation solaire photovoltaïque

  L’énergie photovoltaïque est une innovation technologique découverte vers 1839. Le fonctionnement de ce système est basé sur la transformation de la lumière et en l’occurrence, la lumière solaire, en électricité.

Fraicheur garantieD’une part, l’électricité est constituée d’électrons en déplacement. D’autre part, la lumière comporte ce qu’on appelle des photons. Ce sont des particules capables de stimuler les électrons de certains atomes de matériaux semi-conducteurs. Ces matériaux sont utilisés pour la fabrication des cellules photovoltaïques ou panneaux solaires photovoltaïques, composants électroniques capables de produire de l’énergie lorsqu’ils sont exposés à la lumière et plus particulièrement au rayonnement solaire.

De ce fait, le système de climatisation solaire photovoltaïque est donc accompagné de panneaux solaires, afin d’assurer le besoin énergétique indispensable. Que ce soit en hiver durant lequel le froid est permanent ou en été, l’efficacité du système de climatisation solaire photovoltaïque dépendra donc de l’intensité de la luminosité.

 La climatisation solaire thermique

La climatisation solaire thermique quant à elle, est une innovation technologique qui permet d’exploiter directement la chaleur obtenue grâce au rayonnement solaire. Des capteurs thermiques sont placés sur les panneaux solaires des systèmes de climatisation exploitant cette source d’énergie. C’est le récepteur ou capteur placé sur les panneaux solaires qui va recevoir la chaleur solaire. Cette chaleur solaire va alors être transmise à ce qu’on appelle le fluide caloporteur.

Pour qu’un système de climatisation solaire thermique soit parfaitement efficace, il faudra non seulement que le rayonnement solaire soit suffisant, mais il faudra également que la température ambiante soit optimale . Une climatisation solaire thermique sera donc moins efficace qu’une climatisation solaire photovoltaïque lorsqu’il fait froid.

L’installation et le prix d’un climatiseur solaire

On peut dire sans hésiter que non seulement l’installation, mais également le prix d’un climatiseur solaire varie relativement de ceux de la climatisation classique.

 L’installation d’un système de climatisation solaire  

Qu’il s’agisse d’un système de climatisation solaire photovoltaïque ou un système de climatisation solaire thermique, le climatiseur sera accompagné de panneaux solaires. Ces équipements seront généralement munis d'onduleurs permettant de transformer la tension et le courant continu provenant des panneaux solaires en courant alternatif.

On peut donc dire que l’installation d’un système de climatisation solaire nécessite plus de procédures que l’installation d’un système de climatisation classique relié à un réseau électrique. Elle ne se limite pas uniquement à l’installation du climatiseur puisqu’il faudra également gérer l’installation des panneaux solaires.

L’emplacement des panneaux solaires n’est pas à négliger . Vous aurez certainement besoin d’une étude préalable. Il faudra tenir compte de la présence d’ombrage, de la position qui lui permet d’être le mieux exposé au rayonnement solaire pendant une durée prolongée durant une journée.

Après avoir effectué l’installation des panneaux solaires, il faudra penser au branchement du climatiseur et de l’onduleur à cette source d’énergie. De ce fait, le coût ou le prix de l’installation d’un système de climatisation solaire sera plus important que celui de l’installation d’un climatiseur classique.

 Le prix d’un climatiseur solaire

Qu’il s’agisse de système de climatisation solaire photovoltaïque que d’un système de climatisation thermique, le prix est généralement plus élevé que le système de climatisation traditionnel ou classique. Les raisons justifiant cette dépense économique élevée sont multiples.

Prix?

Tout d’abord, comme nous l’avons déjà mentionné, le système de climatisation solaire est constitué de plusieurs équipementstels que l’onduleur, les panneaux solaires et bien évidemment le climatiseur solaire lui-même. Compte tenu des divers équipements nécessaires lors de l’installation, le prix de ce type de climatiseur est donc normalement plus élevé.

Ensuite, il faut savoir que bien que la demande soit élevée, les climatiseurs solaires restent encore plutôt rares. Les modèles de climatiseur solaire disponibles sur le marché avoisinent généralement les 40kW en d’autres termes, des climatiseurs solaires à grosse puissance.

Le prix du climatiseur solaire associé au coût de l’installation des panneaux et du climatiseur lui-même atteint facilement une somme élevée. C’est la raison pour laquelle certains consommateurs hésitent encore à opter pour cette solution écologique qu’est la climatisation solaire. Leur intérêt économique s’apprécie en fait sur le long terme.

La technologie de climatisation hybride Blular : une solution plus qu’abordable

Bien que l’installation d’un climatiseur solaire au sein de notre habitation ou même de notre lieu de travail s’avère particulièrement intéressante, elle soulève donc certains problèmes. D’abord, pour être efficace, le climatiseur solaire a besoin d’un rayonnement solaire optimal durant le jour. Ensuite, l’installation du climatiseur solaire et notamment des panneaux solaires peut présenter certaines difficultés. Enfin, le climatiseur solaire est plus couteux que le climatiseur dit classique.

La solution à tous problèmes nous provient en fait de la marque Blular . Elle propose des modèles de climatiseurs dits hybrides très économiques qui peuvent à la fois exploiter l’énergie solaire et le réseau électrique.

 Un climatiseur hybride au fonctionnement très astucieux

 Ainsi, les modèles de climatiseur blular ont été conçus dans un premier temps pour exploiter l’énergie solaire photovoltaïque. Ils exploitent la lumière solaire et peuvent fonctionner même durant les journées nuageuses. Et puisqu’il s’agit de panneaux solaires photovoltaïques, le climatiseur pourra toujours fonctionner même s'il fait très froid, ce qui n’est pas forcément le cas avec les panneaux solaires thermiques.

À la tombée de la nuit ou lorsque la luminosité solaire est trop faible, le climatiseur blular va exploiter automatiquement le réseau électrique du bâtiment sur lequel son installation a été effectuée. C’est la raison pour laquelle ce modèle de climatiseur est appelé « hybride ». L’utilisateur n’aura donc pas à actionner une quelconque fonctionnalité.

En principe, l’alimentation du climatiseur blular est à 80 % solaire et à 20 % électrique . L’économie d’électricité est donc garantie.

 Un climatiseur hybride qui garantira parfaitement le confort dans votre habitation

 Tous les climatiseurs blular sont équipés de la technologie « DC Inverter ». Ce système comporte un compresseur à vitesse variable permettant de faire une économie d’énergie de 30 % par rapport au climatiseur à compresseur fixe . Et bien qu’ils consomment très peu d’énergie, ces climatiseurs hybrides blulars ne restent pas moins efficaces.

Ils seront amplement suffisants pour assurer le rafraichissement et la purification de l’air dans votre maison durant l’été et vous offrir un climat douillet lorsqu’il fait particulièrement froid. Ces climatiseurs sont disponibles sous 3 modèles à savoir : le climatiseur hybride à 2500w pour une pièce d’environ 25m², 3500w pour une pièce d’environ 40m² et enfin 5000w pour une pièce d’environ 55m².

Les climatiseurs hybrides Blular ont passé des tests auprès du bureau Veritas. Parmi ceux-ci figure le test de nuisance sonore qui a permis de démontrer que ces climatiseurs sont très silencieux. Ces appareils émettent des bruits avoisinant les 49dB, un chiffre qui reste très faible par rapport à de nombreuses marques de climatiseurs de qualité.

 L’installation du climatiseur hybride blular

Le climatiseur hybride blular est un système de climatisation dont l’installation s’avère moins compliquée que la plupart des climatiseurs solaires disponibles sur le marché. Tout d’abord, comme il a déjà été mentionné, les systèmes de climatisation solaires nécessitent l’utilisation d’onduleurs pour la transformation du courant continu en courant alternatif. Avec les climatiseurs blular, vous n’aurez pas besoin de cet appareil.

Ces climatiseurs fonctionnent avec 3 à 6 panneaux solaires photovoltaïques que vous pourrez placer n’importe où. Il suffit que ces panneaux soient parfaitement exposés au rayonnement solaire.

Et puisqu’il s’agit ici de climatiseur hybride, vous pouvez soit relier exclusivement l’appareil aux panneaux photovoltaïques, soit le relier au réseau électrique, soit le relier en même temps aux panneaux photovoltaïques et au réseau électrique. Les panneaux photovoltaïques seront dans ce cas exploités en priorité.  

Un climatiseur hybride disponible à un prix abordable

Comme il a déjà été mentionné, le climatiseur solaire, qu’il soit photovoltaïque ou thermique, est en principe plus cher que le climatiseur classique ou traditionnel. Cela étant dit, les climatiseurs blular constituent l’exception à cette règle puisque du point de vue économique, ils sont nettement plus intéressants que ceux des marques concurrentes.

Le climatiseur hybride de 2500w coutera ainsi aux alentours de 1300 , celui de 3500w, autour de 1400 et enfin, celui de 5000w autour de 1500 . Les kits complets munis de 4 à 6 panneaux tourneront alors autour de 2500 € à 3500€ . On peut donc affirmer sans hésiter que les climatiseurs hybrides Blular sont tout à fait économiques tout en restant de qualité supérieure.

HappyEn résumé, on peut dire que l’utilisation de la climatisation solaire est la solution à tous nous problèmes à condition qu’elle reste abordable du point de vue économique. Ainsi, les climatiseurs hybrides Blular constituent un choix judicieux étant donné qu’ils offrent un excellent rapport qualité-prix. Tout d’abord, ils permettent à l’utilisateur de se conformer aux restrictions des réglementations thermiques tout en bénéficiant du confort dont il a besoin dans sa maison.

Le climatiseur garde au chaud lorsqu’il fait froid et rafraîchit lorsqu’il fait chaud. C’est un appareil 2 en 1. Ces climatiseurs hybrides consomment très peu d’énergie et obtiennent une grande partie de ses besoins en énergie à partir de l’énergie solaire photovoltaïque. Et bien évidemment, ces systèmes de climatisation hybride constituent la solution qui vous délestera d’une grande partie de votre dépense en électricité tout en vous permettant de contribuer à la limitation de la dégradation de l’environnement. 

Cet article a été posté dans Climatisation solaire et taggué Étiquettes :

Réponses pour Tout savoir sur la climatisation solaire, même son prix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.