Climatisation réversible, avantages, inconvénients et prix

Vous trouverez toutes les réponses à vos questions: les différents climatiseurs, fonctionnements, l'installations, puissances requises, SEER, SCOP et bien plus...

Publié le juin 14, 2020 par Serge Toulzac

Choisir un climatiseur réversible hybride pour la climatisation de votre maison

Si vous voulez avoir une maison parfaitement confortable que ce soit en période de forte chaleur qu’en période hivernale, dans ce cas, il est important d’optimiser la performance de la climatisation. De manière générale, la climatisation est un système qui permet de gérer a température à l’intérieur d’une pièce ou de la maison tout entière au niveau qui vous convient le mieux. Pour cela, les réglementations thermiques imposent le renforcement de l’isolation, l’amélioration de la circulation de l’air, l’élimination des ponts thermiques,… Mais améliorer la climatisation par l’optimisation de la construction de la maison comporte certaines lacunes qu’il faudra compenser par l’utilisation d’appareils tels que le climatiseur réversible. L’usage d’un climatiseur implique tout de même de tenir compte d’au moins 3 éléments : l’impact écologique, la consommation énergétique et le prix d’achat. C’est la raison pour laquelle, il est important de bien choisir le modèle de climatiseur réversible avant d’acheter. Grâce à cet article, vous pourrez faire un choix judicieux.

En quoi consiste un climatiseur réversible ?  

Si les techniques de climatisation existaient déjà à l’époque antique, les climatiseurs électriques constituent des inventions relativement récentes. La création des moteurs à courant alternatif ou encore l’invention du système de refroidissement de Willis Carrier a énormément influencé celle des climatiseurs électriques.

À l’époque, cet appareil a été considéré comme étant un produit de luxe en raison de son prix très couteux. Et c’est toujours le cas actuellement pour bon nombre de personnes. Mais le fait est que le climatiseur est un appareil très utilisé actuellement pour le confort qu’il procure.

Certains modèles de climatiseurs, dits non réversibles ont pour unique rôle de rafraichir l’air dans une pièce lors des périodes de forte chaleur. Cela signifie que l’appareil ne pourra pas servir de chauffage durant l’hiver. Vous aurez alors à vous servir d’un autre appareil de climatisation pour ce faire.

Par contre, le climatiseur réversible est un modèle de climatiseur qui peut à la fois rafraichir l’air dans une pièce durant les canicules et servir de chauffage durant l’hiver. Ce modèle d’appareil de climatisation figure parmi les plus utilisés compte tenu de son aspect pratique et économique. Il convient en toute occasion.

Le fonctionnement d’un climatiseur réversible

Le climatiseur réversible appelé également pompe à chaleur air-air est un produit très astucieux. Ce produit est constitué d’une unité extérieure et d’une unité intérieure. Ces deux unités sont bien évidemment, reliées entre eux grâce à une double canalisation en cuivre permettant l’acheminement du fluide frigorigène.

-    L’unité extérieure du climatiseur appelée également pompe à chaleur est la partie de l’appareil destiné à générer l’air chaud ou froid, en exploitant l’air extérieur et le fluide réfrigérant. Cette unité se situe extérieure.

-    L’unité intérieure quant à elle est la partie placée à l'interieure. Cette unité a donc pour rôle de diffuser dans une ou plusieurs pièces, l’air chaud ou froid généré par l’unité extérieure. Il existe divers types d’unité intérieure en fonction de son positionnement et de sa forme. Ainsi, il y a l’unité intérieure murale qui se situe généralement en hauteur sur le mur, l’unité intérieure console qui se place également sur le mur, mais près du sol, l’unité intérieure plafonnier qui comme son nom l’indique se place au niveau du plafond et qui est surtout conçue pour les grandes surfaces et enfin l’unité intérieure cassette qui se loge dans un faux plafond.

Si ces 4 types d’unité intérieure ont chacun leur spécificité et leur qualité, l’unité intérieure murale reste la plus répandue en raison de son prix moins couteux.

Fonctionnement du climatiseur réversible en mode chauffage

Se réchauffer l'hiver

Durant l’hiver, l’appareil de climatisation réversible pourra tout à fait servir de chauffage dans les pièces de votre habitation. Pour ce faire, l’unité extérieure va aspirer et réchauffer l’air avant de le diffuser dans la maison, via l’unité intérieure.

Il faut savoir qu’en mode chauffage, cet appareil de climatisation sera plus performant si le système d’isolation de la maison est de qualité. 

Fonctionnement du climatiseur réversible en mode rafraichissement

Durant les périodes de fortes chaleurs, le système de climatisation réversible pourra également rendre l’air plus frais et plus pur. Pour cela, l’unité extérieure du climatiseur va expulser l’air chaud qui se trouve dans la maison, vers l’extérieur. L’unité intérieure quant à elle, va canaliser l’air frais dans les pièces de la maison.

Cet appareil peut basculer automatiquement entre le mode chauffage et rafraichissement.

 

À propos de l’installation d’un climatiseur réversible

Lors de l’installation d’un climatiseur réversible, le choix de l’emplacement de l’unité extérieure et intérieureest un élément qu’il ne faut pas négliger. Cet emplacement permet notamment d’optimiser l’efficacité de l’appareil en limitant par exemple une trop grande exposition au froid de l’unité extérieure. Il permet également de limiter les nuisances sonores provoquées par cette unité extérieure lors du fonctionnement à plein régime.

La qualité de l’isolation thermique de votre logement constitue également un élément qu’il ne faut pas négliger avant l’installation de votre système de climatisation réversible. L’isolation thermique contribue à limiter l’impact des variations thermiques provenant de l’extérieur.

Lorsqu’une maison est mal isolée, il faudra compenser la déperdition de chaleur par une surutilisation du système de climatisation. De plus, dans ces logements mal isolées, le climatiseur sera généralement moins efficace. Afin de limiter la consommation énergétique et afin de bien exploiter la puissance de votre système de climatisation, il est donc indispensable de renforcer l’isolation thermique de votre maison.

Enfin, il faut savoir que l’installation de votre climatiseur réversible dépendra en grande partie du modèle que vous utilisez. On peut ainsi citer le modèle monosplit et le modèle multisplit.  

Le modèle monosplit

Le système de climatisation réversible est dit monosplit lorsqu’il n’est constitué que d’une seule unité extérieure reliée à une seule unité intérieure. Ce modèle de climatiseur réversible ne peut effectuer que le chauffage et le rafraîchissement d’une seule pièce. Pour pouvoir assurer la climatisation de chaque pièce de la maison, il faudra donc installer plusieurs climatiseurs réversibles monosplit. Ce modèle de climatiseur réversible reste le plus utilisé actuellement en raison de son prix abordable.

Le modèle multisplit

Le système de climatisation réversible est dit multisplit lorsqu’il est constitué d’une seule unité extérieure reliée à plusieurs unités intérieures. Comme vous pourrez vous en douter, contrairement au modèle monosplit, ce type de produit réversible aura la capacité de réaliser le chauffage et le rafraichissement de plusieurs pièces de la maison. Le modèle multisplit se démarque énormément par sa facilité d’installation et son adaptabilité. Il convient à n’importe quel type de maison.

La puissance du climatiseur réversible

La puissance de votre système de climatisation réversible variera notamment en fonction du volume de la pièceà chauffer ou à rafraichir. Plus la pièce est grande, plus la puissance du climatiseur doit-être élevée.   

Compte tenu de ces divers éléments, il s’avère important de ne pas lésiner sur l’isolation thermique, de réfléchir à l’emplacement ainsi qu’au modèle de système de climatisation que vous allez acheter et utiliser, dès la construction de votre maison. Lors de l’installation, assurez-vous que le l’unité extérieure ne soit pas trop exposée au froid ou au vent. Cela peut nuire à son bon fonctionnement. Assurez-vous qu’elle ne se trouve pas également sur les lieux de passages, afin d’éviter l’encombrement. Pour éviter les erreurs lors de l’installation, l’idéal reste tout de même de recourir à un installeur expérimenté et certifié.

   

Le système de climatisation électrique est réputé énergivore

Lors de l’achat de votre système de climatisation réversible, il est important de tenir compte du coefficient de performance (COP). Le COP est le rapport entre la puissance thermique fournie et la consommation électrique de l’appareil. De, de manière générale, le climatiseur est un produit très énergivore compte tenu de sa puissance. Cet appareil est d’ailleurs responsable de 10 % de la consommation mondiale en électricité . Or, selon l’Agence Internationale de l’énergie, dans les 30 années à venir, le nombre de climatiseurs dans le monde pourrait augmenter de 244%. S’ajoute à cela l’impact écologique causé par ces appareils de climatisation. En raison de ces divers aspects négatifs du climatiseur, le gouvernement a mis en place une suite de réglementations thermiques visant à limiter l’utilisation de ces appareils ainsi que leur consommation énergétique.

Divers paramètres ont alors été établis pour permettre aux consommateurs de choisir le produit de climatisation qui lui convient le mieux.

Parmi ces paramètres, on peut citer le SCOP et le SEER. Ce sont des coefficients permettant d’évaluer l’efficacité énergétique réelle des systèmes de chauffage et de rafraichissement. La loi impose aux fabricants de mentionner le SCOP et le SEER sur chaque système de climatisation. La mise en place de ces coefficients est justifiée par la limitation des risques au niveau de l’écologie.

 

En quoi consistent le SEER et le SCOP ?

  • Le SEER (Seasonal Efficiency Energy Ratio) est le coefficient d’efficacité en mode rafraichissement. Elle constitue le rapport entre la puissance de refroidissement et la consommation d’énergie brute. Plus le chiffre est élevé, plus l’efficacité de rafraichissement est importante. L’appareil est donc de qualité. Le SEER est classé de A+++ à B. La classe A+++ correspond à un chiffre supérieur à 8.5 tandis que la classe B est inférieure à 5.1 et supérieure ou égale à 4.6. Ainsi, en mode rafraichissement, un climatiseur disposant d’un SEER de 6.2 fournit une puissance de 6.2 kWh pour 1 kWh d’énergie consommé. À noter que les appareils présentant un SEER inférieur à la classe B sont interdits de vente en Europe. Ce sont des produits de qualité médiocre et le rapport entre la puissance fournie et l’énergie consommée ne correspond pas aux normes établies par les réglementations thermiques.
  • Le SCOP quant à lui constitue le coefficient de performance saisonnier d’un climatiseur, d’une pompe à chaleur ou d’un quelconque appareil de climatisation, en mode chauffage . Pour calculer le SCOP, il faudra diviser le total de l’énergie calorifique saisonnière (en kWh), par la somme de l’énergie consommée durant cette même saison. Un climatiseur disposant d’un SCOP de 4.3 fournit une puissance de 4.3 kWh pour 1 kWh d’énergie consommé, en d'autre termes,  4.3 fois plus de chaleur généré que d'énergie consomée. 

Tout comme le SEER, le SCOP est également reparti par classe. La classe A+++ est donc la plus élevée tandis que A est le minimum acceptable. Un climatiseur ou une pompe à chaleur présentant un SCOP inférieur à A est ainsi interdit de vente. La classe A+++ correspond à un chiffre supérieur ou égal à 5.1 tandis que la classe A regroupe les SCOP inférieur à 4 et supérieurs ou égal à 3.4. Ainsi, pour un climatiseur ou une pompe à chaleur ou un quelconque système de chauffage, ayant un SCOP de 5, l’appareil produit une énergie calorifique de 5 kWh pour 1 kWh d’énergie consommée.

 

Les climatiseurs réversibles à énergie renouvelable et Inverter

Les fabricants de climatiseur ont élaboré de nouvelles technologies pour limiter la consommation énergétique et améliorer le rapport entre la puissance thermique fournie et la consommation électrique en mode chauffage et rafraichissement de leurs équipements. 

L’exploitation de l’énergie solaire

Les réglementations thermiques imposent l’utilisation de l’énergie renouvelable pour limiter la consommation énergétique et l’impact écologique des systèmes de climatisation dans nos foyers. Pour ce type d’appareil, c’est l’énergie solaire photovoltaïque et/ou thermique qui est le plus utilisé. Ces modèles de climatiseur réversible sont généralement accompagnés de panneaux servant à capter le rayonnement solaire. 

La technologie Inverter DC

Pour améliorer le rapport entre la puissance thermique et la consommation électrique, certains systèmes de climatisation sont également munis de ce qu’on appelle le DC Inverter.

Sur les climatiseurs classiques, le compresseur (l’appareil qui sert à comprimer le fluide frigorigène et à produire un transfert de chaleur), fonctionne à sa puissance maximale pour atteindre une certaine température. Lorsque la température est atteinte, le compresseur s’arrête totalement. Ensuite, il redémarre pour encore une fois atteindre cette température avant de s’éteindre et ainsi de suite.

Ce système implique deux choses : d'abord, en fonctionnant constamment à pleine puissance, le compresseur consomme énormément d’énergie; ensuite, ce dispositif risque de s’user trop rapidement.

Sur les climatiseurs à DC Inverter , le compresseur fonctionnement progressivement et s’ajuste automatiquement et instantanément en fonction de la baisse ou de l’augmentation de température. La puissance du compresseur augmente lorsque la température extérieure est élevée et baisse lorsqu’elle est plus faible. Ce système de DC Inverter permet donc d’optimiser l’efficacité de votre appareil de climatisation que ce soit en mode chauffage ou en mode rafraichissement. Il permet également de faire une économie énergétique de plus de 30 % , par rapport aux climatiseurs à compresseur classique .

L’idéal est donc d’opter pour un appareil de climatisation réversible qui combine à la fois l’utilisation d’énergie solaire et le système DC Inverter. Mais le fait est que ces types de produit sont encore très rares sur le marché et notamment le marché européen. De plus, ces produits sont souvent disponibles à des prix peu abordables. Les systèmes de climatisation Blular font tout de même exception à la règle.

 

Opter pour le climatiseur hybride Blular

Si vous êtes à la recherche de climatiseurs écologiques, d’une puissance tout à fait satisfaisante, consommant très peu d’énergie et offrant un excellent rapport qualité-prix, dans ce cas, vous devez vous orienter vers les produits de la marque Blular.

Des climatiseurs réversibles à la fois solaire et électrique

Étant réversibles, tous les produits Blular peuvent servir de chauffage durant l'hiver et rafraichir les pièces de votre maison durant l'été. Ces produits peuvent exploiter exclusivement l’énergie solairephotovoltaïque lorsque le climat le permet. Si ce n'est pas le cas, ils peuvent également être branchés au réseau électrique de la maison. Les produits Blular peuvent être branchés en même temps sur le panneau solaire et le réseau électrique.

En mode hybride (solaire-électrique), les climatiseurs Blular basculeront automatiquement entre les deux sources d’énergie lorsque c'est nécessaire.

L’énergie solaire sera tout de même priorisée . En moyenne, le climatiseur hybride sera à 80% solaire et à 20% électrique.

Performances énergétiques plus que satisfaisantes

Du point de vue du rapport puissance thermique et consommation électrique, les produits Blular sont plus que satisfaisantes. Ainsi, s’agissant du SCOP ou performance énergétique en mode chauffage, les climatiseurs Blular sont classés A++. Pour le SEER, c’est-à-dire en mode rafraichissement de l’air, ces équipements de climatisation hybride atteignent également la classe A++. Cela signifie que les produits Blubar sont à la fois économiques et écologiques. D'ailleurs, tous les produits Blular sont équipés du système DC Inverter. Grâce au DC Inverter, ces appareils pourront s'adapter automatiquement à la variation de température extérieure et de ce fait, fonctionner plus efficacement. Ce système de DC Inverter permet également aux produits Blular de faire une nette économie d'énergieIllustration de l’aspect économique du climatiseur Blular

Prenons l’exemple d’un climatiseur Blular de 12000 BTU (3500 W en mode froid/ 3600 en mode chauffage). Cet appareil est généralement utilisé pendant 5 heures que ce soit pour le chauffage durant l’hiver (Janvier) que pour rafraichir l’air durant l’été (Juillet). Ce climatiseur Blular sera équipé de 4 panneaux solaires de puissance nominale (crête) de 305 W chacun.

En mode chauffage durant l’hiver (Janvier), le climatiseur Blular consomme environ 151.9 kWh. Dans les régions nord de l’Europe comme Anvers, les panneaux solaires peuvent fournir 45.83 kWh ce qui est une économie d’énergie d’environ 30.17%. Par contre, dans les régions centrales comme Toulouse, la production des panneaux solaires atteint les 72.23 KWh. Cela constitue une économie d’énergie d’environ 52.45%.

En mode rafraichissement en été (Juillet), le climatiseur Blular consomme environ 159.65 kWh.  Dans la partie centrale de l’Europe telle que Francfort, les panneaux solaires du climatiseur fournissent 156.33 kWh. Il y donc une économie de 97.9% d’énergie. Dans la partie sud comme Barcelone, les panneaux produisent 195.57 kWh. Il y a donc surproduction d’environ 20%.

Résumé des avantages des climatiseurs réversibles hybrides Blular

En résumé, on peut donc dire que les produits de climatisation Blular constituent les solutions idéales pour limiter les dépenses budgétaires nécessaires pour la consommation électrique. ils vous permettront par la même occasion de rester en phase avec les restrictions écologiques. De plus, tous les produits Blular sont très silencieux. Les tests de nuisance sonore démontrent un niveau de 48 dB pour l’unité intérieure et de 61 dB pour l’unité extérieure.

La marque Blular ne propose pas uniquement des appareils hybrides performants et écologiques, mais également des appareils durables, tout à fait fiables et faciles à installer. De plus, les systèmes de climatisation Blular sont disponibles à des prix accessibles à tout le monde. Les kits complets munis de 4 à 6 panneaux tourneront autour de 3500 €. Ce sont là des prix tout à fait imbattables sur le marché du climatiseur réversible.


Cet article a été posté dans Climatisation solaire et taggué Étiquettes :
climatiseurs économie, hybride, solaire,

Réponses pour Climatisation réversible, avantages, inconvénients et prix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.